Reconsidérer la formation professionnelle : à quoi ressemblera la collaboration à l’avenir ? :: Swissmem formation professionnelle - Engagée pour la relève

Reconsidérer la formation professionnelle : à quoi ressemblera la collaboration à l’avenir ?

07.06.19

La coopération entre les différents lieux d'apprentissage est un facteur clé pour assurer le succès de la formation professionnelle initiale. Mais à quoi ressemblera cet avenir ? Comment l'assouplir et quels sont les changements qui s’imposent ? À la mi-mai, Swissmem Formation professionnelle a réuni des représentants des différents lieux d'apprentissage et des organisations du monde du travail pour analyser la situation actuelle et envisager l'avenir. L'atelier sur l'avenir a fourni des idées précieuses qui seront intégrées à la réforme professionnelle.

 

La formation professionnelle de l'industrie MEM a une riche histoire et s'est toujours caractérisée par des changements pionniers. Le Quartier « Zürich West » fait preuve d'une capacité de changement similaire. Autrefois, on y produisait des bateaux à vapeur, des turbines pour le marché mondial, on y concevait des roues dentées et on faisait même mûrir des bananes dans un endroit réservé dorénavant à des manifestations (« Bananenreiferei »). Aujourd'hui, le « Kreis 5 » (un quartier de Zurich) comprend un parc technologique pour les start-ups ou des centres de calcul pour des plateformes numériques.

 

L’inspiration à la base des nouveautés

 

Christoph Negri, directeur de l'Institut de psychologie appliquée de la ZHAW et présentateur du jour, a dès le début fait une comparaison métaphorique. L'histoire devrait être une source d'inspiration pour repenser l'avenir. La « Bananenreiferei » a offert le cadre décontractée nécessaire pour faire germer toute sorte d’idées.

 

L'objectif de l'atelier sur l'avenir n'était pas de redéfinir la formation professionnelle. Il s'agissait plutôt de réfléchir à la triade « hier - aujourd'hui - demain », d'anticiper les changements et de concevoir de nouveaux modèles. L’objectif de la journée était de trouver un pool créatif pouvant être intégré dans la réforme professionnelle « FutureMEM 2023 » (vous trouverez des informations supplémentaires sur la réforme professionnelle sur www.futuremem.swiss).


Une base précieuse

 

Au cours de la journée, il est apparu clairement qu'un groupe extrêmement créatif et engagé, composé de plus de 40 représentants d'entreprises de formation, d'écoles professionnelles et d'organisations du monde du travail, s’était rassemblé à la « Bananenreiferei ». Le résultat fut extrêmement polyvalent. Néanmoins, il reste encore un long chemin à parcourir avant que la branche ne parvienne à une réforme professionnelle pleinement développée. L'étape suivante consiste à reconnaître et à prioriser les éléments d'origine différente et finalement à les classer.

 

Le caractère positif et constructif de l'échange est une bonne base pour aborder avec confiance les prochaines étapes, a résumé Christoph Negri dans ses remarques finales. Il a plaidé en faveur d’une réforme réfléchie abordée avec courage.

 

Impression